10 raisons pour lesquelles vos meilleurs employés vous quittent


10 raisons pour lesquelles vos meilleurs employés vous quittent

À l’heure où bien des entreprises rivalisent d'ingéniosité pour conserver et traiter aux petits oignons leurs meilleurs employés, d’autres les voient partir et doivent continuellement en former de nouveaux. C’est le jour et la nuit. Or, comment remédier à cela? Tout d’abord en prenant conscience du problème.

Voici une dizaine de motifs pour lesquels vos meilleurs employés sont peut-être à deux doigts de vous quitter…

Mauvaise gestion

Vous connaissez le dicton : « Les employés ne quittent pas les entreprises, ils quittent leurs gestionnaires » Si vous voulez être en mesure de retenir vos meilleurs employés, il faut aussi vous doter des meilleurs cadres.

Promotions accordées aux mauvais employés

Une promotion accordée à la mauvaise personne est doublement dommageable. Non seulement elle fait en sorte que le nouveau gestionnaire sera continuellement perçu comme un irritant, mais ceux qui croyaient mériter la promotion en question peuvent être tentés d’aller voir si elle atteignable ailleurs.

Manque de motivation

Vous rappelez-vous à quel point vos meilleurs employés étaient motivés à travailler chez vous durant leurs premiers mois d’embauche? Le sont-ils toujours? Pour prévenir les mauvaises surprises, le temps est probablement venu d’avoir une bonne conversation avec eux.

Difficulté à concilier le travail et la famille

Un autre facteur qui varie avec le temps est le statut des employés eux-mêmes. Si la plupart étaient de jeunes célibataires dans la vingtaine lors de leur embauche, peut-être ont-ils fondé une famille depuis. Ils ont par conséquent des besoins différents que vous vous devez de considérer.

Salaire insuffisant

Il n’y a rien de tel que de geler le salaire de vos employés pour les inciter à aller voir si les conditions ne sont pas meilleures chez vos concurrents.

Manque de reconnaissance

Il n’y a toutefois pas que le salaire qui soit important. Pour certains employés, la reconnaissance l’est tout autant et les tenir pour acquis peut s’avérer la pire des erreurs.

Surcharge de travail

En surmenant vos employés, vous vous retrouverez vite avec un double problème : les meilleurs vont quitter et ceux qui restent devront investir une partie de leur temps à former les nouvelles recrues. La perte de productivité qui en résulte est énorme.

Encadrement étouffant

Vous voulez étouffer la créativité de vos meilleurs employés? Noyez-les dans des procédures à n’en plus finir et vous les verrez se bousculer à la sortie.

Mauvaise ambiance de travail

Ne sous-estimez jamais les conflits entre les employés. Si un problème survient, tuez-le dans l’œuf plutôt que de laisser la situation s’envenimer. Une ambiance conflictuelle peut faire en sorte que les employés viennent travailler à reculons dans un premier temps… et plus du tout par la suite.

Pas d’avenir

Selon le magazine Forbes, les possibilités d’avancement viendraient au premier rang des préoccupations des finissants ces dernières années. Ce ne sont certes pas tous les employés qui rêvent d’être promus, mais ceux qui le souhaitent doivent bien comprendre ce qui est requis pour grimper les échelons.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

carrière 22 démission 3 quitter emploi 11 conseil 37
répondre

Manon Theriault

16 octobre 2015 18:43:14

Ca s'applique en tous points au gouvernement du Québec.

répondre

Gagnon Jean-pierre

18 octobre 2015 10:05:44

C'est très vrai, rien à dire de plus!

répondre

Carmen Lapointe

18 octobre 2015 10:12:44

En accord du début à la fin....

répondre

Michel Saikali

18 octobre 2015 11:37:45

Cet article présente des éléments intéressants. Je crois, par contre, qu'on peut regrouper plusieurs de ces facteurs. Il y des éléments, sur les-quels l'organisation a un certain pouvoir et d'autres pour lesquelles elle a peu de contôle, mais qui peuvent être gérer dans le processus de recrutement et de sélection. Pour les facteurs internes, je penses qu'une approche de gestion où l'organisation valorise la contribution des gens et la cohérence entre la mission, les valeurs et les pratiques de gestion peuvent contribuer à la rétention des employés les plus utiles. Donc il faut que les organisations se questionnent régulièrement sur leur fonctionnement. Faire appel à un observateur externe pour faire cet évaluation peut s'avérer très utile. C'est un investissement qui est largement compensé par les économies en frais de recrutement et par le maintient de la mobilisation des troupes. Encore faut-il que la direction ait l'ouverture d'esprit nécéssaire pour entreprendre les corectifs nécessaires dans leurs pratiques de gestion.

répondre

dkjp theduke

22 octobre 2015 02:10:56 Maintenant voila un commentaire froid et haut placé... Avez vous déjà mis les pieds sur un plancher d'usine??? Y avez vous déjà occupé un poste ??? Jai travaillé a des salaires de misère pour des gens qui croit tout savoir comme vous... Rien ne change... Toujours plus de production pour moins d'argent!!! Je déteste les syndicats... Je déteste l esclavage ... Donc je suis baisé!!!😉
répondre

Sylvie Dupont

18 octobre 2015 12:52:16

Dans les entreprises actuelles il y a un manque de soucis de L'ETRE HUMAIN car la productivité l'emporte ,pourtant la ressource premiere des entreprises est la qualité unique que chaque individu a en lui et l'intéraction avec les autres, quand on comprend, un bon chef d'équipe va ressentir quand un de ses collegues ne va pas bien et il prend cette personne a part et prend le temps de parler avec cette personne . JE VOUS JURE QUE CA MARCHE ET L'INVESTISSEMENT QUE VOUS AVEZ MIS SERA PRÉSERVÉ !!!!!!!!!!!!!!!

répondre

christelle kololo

20 octobre 2015 15:20:22 Cet article est vraiment intéressant et important pour les employeurs moi personnellement je vis cela.etant assistante des rh je vois comment nos meilleurs partent et en discutant avec eux je remarques que c'est les mêmes plaintes,ils perdent la motivation compte tenu de la mauvaise gestion et lorsque le salaire e suit pas c'est encore plus compliqué.
répondre

Mohammed Largab

20 octobre 2015 16:26:05 Je suis tout à fait d'accord et j'ai quitter plusieurs entreprises lorsque ces facteurs se réunissent, malheureusement les employeurs se voit en position de force et se croît maître du sort et de la situation des jeunes diplômés et des cadres en utilisant cette crise pour leur profit pour baisser les salaires, obliger les employés à accepter des conditions de travail indignes des standard
répondre

Philippe Chevaux

21 octobre 2015 04:00:05 Bonjour, Il est assez intéressant de noter que sur les 10 raisons, presque la moitié (4/10) concernent l'aspect personnel de l'employé : ce qu'il vit et comment il le vit. Pourtant, étonnamment (?) tous ces aspects (motivation perso, conciliation travail/famille, reconnaissance, ambiance...) ne sont pas pris en compte à leur juste valeur. Est-ce parce-que on ne peut pas en chiffrer directement l'impact sur les résultats de l'entreprise ? Je trouve dommage que dans encore trop d'entreprises, ces aspects ne soient pas considérés comme suffisamment importants et qu'on doive attendre qu'il soit trop tard pour s'en rendre compte...
répondre

Yan Leclerc

21 octobre 2015 22:37:49 C'est effectivement un article intéressant. Je suis en accord avec vos affirmations Madame Dupont et Monsieur Chevaux. Plusieurs organisations vont investir des ressources importantes pour trouver des réponses à leur problème de rétention de personnel alors qu'il y a des solutions peu coûteuses et/ou avec des contraintes minimes qui faciliteraient la vie de leurs employés. Sans parler des gestionnaires qui ont une vision limitée de l'importance pour une personne d'avoir de la reconnaissance sur une base régulière par rapport à son travail. Pas besoin d'une reconnaissance publique avec un gala mais une tape dans le dos franche et sentie aura assurément un impact positif sur la motivation de l'employé. L'aspect monétaire devient également un incontournable mais jusqu'à quel point un employé va-t-il quitter un emploi dans lequel il est bien dans une multitude d'aspects uniquement pour une question d'argent si son salaire n'est pas disproportionné par rapport à ce qui se donne sur le marché?
répondre

Diane Mailhot

23 octobre 2015 15:26:22 Je suis entièrement d accord moi je travaille dans une grosse épicerie il nous coupe des heures mais vaudrait qu'on fasse le même travail et même plus avec la qualité et la quantité.Tout en servant et en dirigeant le client super bien....on doit prendre le temps de tout faire cela en moins de temps ets arranger pour avoir le moins de perte possible dans nos produits..ce qui veut dire défaire une bonne rotation de nous produits....a la fin de l année on a un petit bonus tout dépends du nombres heures d ancienneté et travaillées....et tous les assistants les gérants et le big boss ont la plus grosse part du gâteau....c'est pas juste car la grosseur de leur bonus dépends du travail acharné de leurs employés.....a quand la justice car si on moins on n était pas seulement des numéros....
répondre

Christophe Petit

26 octobre 2015 02:22:09 Intéressant ce point de vue québécois. Non pas qu'il soit différent sur le fond en France. Simplement, avec 6 millions de chômeurs, la donne n'est pas la même. Il est donc tabou d'aborder ce type de sujet en entretien. Personne n'osera dire qu'il a quitté une entreprise par manque de perspective ou à cause d'un encadrement défaillant . C'est toujours le salarié et non pas l'entreprise qui est suspecté d'avoir failli quelque part.
répondre

Ahmed avis

7 novembre 2015 05:56:11 J'ai bien aimé cet article, mais j'ai 2 questions 1 / Pourquoi les meilleurs profils et compétences et pas les autres (les mauvais) ? en présence de ces raisons mm les mauvaises compétences peuvent quitter leur emploi 2 / c quoi le traitement qu'on va donner aux employés pour ne pas tomber à cette mauvaise situation, c-à-d quelles sont les conseilles qu'on pourra donner aux candidats durant la période de recherche d'emploi à fin d'éviter ce type de structure qui ne respecte pas l'être humain (10 raisons)
répondre

Bérenger MOUSSAVOU

11 novembre 2015 02:34:53 Tellement vrai, le diagnostic est correct!!!
requis
requis
requis ou non valide
requis

Actualités


Vous désirez en savoir plus ?