5 mauvaises raisons de quitter votre emploi


5 mauvaises raisons de quitter votre emploi

Comme pour la grande majorité des travailleurs, vous passerez plus de temps au travail au cours de votre vie, qu’à la maison avec votre famille. Il est donc tout à fait normal de souhaiter avoir de bonnes conditions, des patrons compréhensifs et des collègues agréables à côtoyer. Toutefois, il est important de garder ses attentes réalistes, autant que possible. Voici donc 5 raisons pour lesquelles vous ne devriez « pas » vouloir changer d’emploi à tout prix.

1. Vous n’êtes pas satisfait de votre salaire

Tout d’abord, si vous êtes en début de carrière, vous ne pouvez vous attendre à faire un salaire à tout casser dès les premières années. Vous devez vous laisser le temps d’acquérir l’expérience nécessaire. Bien sûr, le salaire est un enjeu important lorsque vous pensez à changer d’emploi, toutefois, n’oubliez pas tous les « à côté ». Pensez à la distance que vous devez parcourir en voiture et à l’essence que cela vous coûtera, au prix du stationnement, au repas à la cafétéria et aux avantages sociaux. Ce sont tous des aspects qui ne font pas partie du salaire, mais qui restent importants à considérer pour ne pas en ressortir perdant.   

2. Vous êtes en conflit avec un/une collègue de travail

Vouloir quitter son travail pour ne pas avoir à affronter certains conflits n’est certainement pas la bonne décision à prendre. Premièrement, l’expérience risque de se répéter ailleurs aussi. Dites-vous que, des pommes pourries, il y en a partout. De plus, allez-vous vraiment quitter un emploi que vous aimez parce qu’il y a des tensions avec une seule personne ? Mieux vaut en discuter et essayer de régler la situation de façon responsable.      

3. Vous n’êtes plus heureux dans vos fonctions

Vous aimez l’entreprise pour laquelle vous travaillez, vous avez des bonnes conditions et vous n’avez rien de négatif à dire au sujet de vos patrons et collègues. Toutefois, vous n’êtes plus heureux dans ce que vous faites. Avant de tout quitter, pensez à d’autres opportunités qui pourraient s’offrir à vous à l’interne. Discutez-en avec votre patron, qui sait, peut-être que le simple fait d’ajuster vos tâches et fonctions vous redonnera la flamme des débuts !

4. Vous vous êtes disputé avec votre supérieur immédiat / votre supérieur immédiat vous critique

Avant de jeter le blâme sur votre patron, demandez-vous s’il est vraiment la cause de votre malheur ou si le problème se trouve plutôt de votre côté. Êtes-vous ouvert à la critique constructive ? Pensez-vous tout savoir et la moindre remarque vous offusque ? Peut-être qu’une introspection pourrait s’avérer positive dans votre cas et vous verrez que votre patron n’est pas contre vous, mais, qu’au contraire, il tente de vous faire progresser professionnellement.  

5. Vous n’avez pas reçu la promotion que vous attendiez

Si, encore une fois, vous n’avez pas été l’heureux élu pour recevoir cette fameuse promotion, commencez à vous poser des questions et à analyser ce que la personne qui l’a reçue fait différemment de vous. Peut-être que, là où vous travaillez, ce n’est pas bien vu lorsque vous vous limitez à exécuter le strict minimum et que d’autres employés se dévouent corps et âmes au travail. Essayez de comprendre ce que vous pourriez changer ou améliorer afin d’avoir de meilleures chances la prochaine fois.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

conseil emploi 34 quitter emploi 16 insatisfaction 2 avancement 4 conseils 10 changement 5 claquer la porte 2 changer d'emploi 7
requis
requis
requis ou non valide
requis

Actualités


Vous désirez en savoir plus ?