5 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais accepter une contre-offre


5 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais accepter une contre-offre

Vous avez passé les dernières semaines en processus d’embauche avec votre nouvel employeur potentiel, il vous a fait une offre et vous en êtes ravis. Vous entrez dans le bureau de votre employeur avec votre lettre de démission – « Je quitte, il est temps de passer à autre chose. » Toutefois, votre employeur vous demande de rester. Il vous promet que les choses vont changer.

Cela vous semble familier? Dans le cas contraire, sachez que vous devez être prêt à faire face à une situation comme celle-ci, puisque c’est de plus en plus commun. Surpris que nous vous recommandions fortement de ne pas accepter cette contre-offre?

Voici pourquoi…

Pour consulter l’article original de Monsieur Larry McCowen, publié par l’American recruiters, cliquez ici.

Vous pensez que votre employeur vous fait une contre offre parce qu’il vous apprécie enfin? Repensez-y.

Vous n’êtes pas devenu un employé plus précieux du jour au lendemain. Votre employeur ne veut simplement pas faire face aux maux de tête et à la perturbation que causera votre départ. Passer des entrevues, embaucher et former est coûteux et demande du temps.

La contre offre est uniquement une réponse à votre départ

La situation n’aurait pas dû aller aussi loin. Vous avez approché votre employeur en recherchant un plus gros salaire, un meilleur environnement de travail, une équipe différente, plus de responsabilités, une promotion ou un travail avec plus de défis, mais vous n’avez rien eu. Aurez-vous à mettre une contre-offre dans les mains de votre employeur chaque fois où vous souhaiterez de meilleures conditions de travail? Vous ne devriez jamais avoir à menacer de quitter votre poste pour obtenir ce que vous méritez vraiment. 

Accepter une contre offre peut sérieusement affecter votre relation avec votre employeur

La plupart des employeurs n’affectionnent pas particulièrement être dans une position où ils doivent créer une nouvelle opportunité. Ils peuvent le percevoir comme du chantage et maintenant que vous avez montré ce qui pourrait être considéré comme un affront à votre loyauté envers lui, vous ne serez plus vu comme un joueur d’équipe, on ne vous fera plus confiance et votre réputation en souffrira.

Votre avenir dans la compagnie en sera affecté

Donc, vous avez eu votre promotion, plus d’argent, de meilleurs avantages (ou peu importe ce que c’était), mais qu’en est-il de la prochaine fois où il y aura des promotions et des augmentations? Passerez-vous sous la table? Probablement. La prochaine fois où il y aura des coupures et des licenciements, ferez-vous partie du lot? Encore plus probable.

Plus important encore, les choses ne changeront pas

Les irritants. Ces choses qui vous ont fait reconsidérer votre poste la première fois – ils sont encore là. Peut-être que vous êtes plus heureux. Peut-être que vous pouvez vous permettre d’acheter la voiture que vous vouliez tant. Par contre, les irritants, ils reviendront. La seule chose qui a réellement changé est votre salaire. Vous avez tenté d’obtenir ce que vous vouliez auprès de votre employeur, mais vous l’avez trouvé ailleurs. Saviez-vous que la majorité des gens qui accepte une contre offre quitte après 12 mois? Et, encore une fois, au final…rien n’a vraiment changé, excepté votre paie.

Toutefois, si vous décidez d'accepter la contre-offre, mettez par écrit tout ce que vous vous êtes fait promettre, ainsi qu’avec les échéanciers qui devront être respectés. Cependant, ne soyez pas surpris si cela ne se passe pas comme prévu.

Assurez-vous que vous terminez les choses convenablement avec l’employeur ou l’agence avec qui vous faisiez affaire pour le nouveau poste. Tout d’abord, il est fort probable que ce soit un petit marché et vous ne voulez pas brûler vos chances. Deuxièmement, plusieurs personnes ont consacré beaucoup de temps et d'efforts à ce processus et, par courtoisie professionnelle, elles méritent d’être avisées.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

embauche 29 quitter emploi 16 négocier 4 processus d'embauche 4 changer d'emploi 6 offre 1 contre-offre 1
requis
requis
requis ou non valide
requis

Actualités


Vous désirez en savoir plus ?