Est-ce que l’expérience prédit le succès des nouveaux employés ? Je n’en suis pas du tout certain !


Est-ce que l’expérience prédit le succès des nouveaux employés ? Je n’en suis pas du tout certain !

Est-ce que l’expérience prédit le succès des nouveaux employés ? Je n’en suis pas du tout certain !

L'embauche axée sur l'expérience du candidat est la norme en matière de recrutement. Ainsi, mis à part les postes d’entrée, la quasi-totalité des offres d’emploi exige un bon niveau d’expérience en lien avec le poste à combler.  Selon une étude de Harvard Business Review, plus de 80% des offres d'emploi répertoriées indiqueraient une forte préférence pour des candidats ayant un bon niveau d’expérience. Cela est basé sur le principe voulant que les candidats ayant plus d'expérience seront des employés de meilleure qualité que ceux qui en ont moins.

Mais est-ce que l’expérience prédit réellement le succès des nouveaux employés ? Je n’en suis pas si certain.

Selon différentes études, un grand nombre d’années d’expérience ne permettent tout simplement pas de prédire avec précision si un candidat réussira dans un emploi au sein d’une nouvelle entreprise. Par exemple, une autre étude a classé l’expérience professionnelle aux alentours de la 15e position afin de prédire avec précision la prochaine réussite professionnelle.

Voici donc 5 raisons pour appuyer ma position :

Une nouvelle entreprise, c’est une culture différente.

Si l’expérience des gens provient principalement de leur long passage dans leur dernière entreprise, il se peut qu’ils aient maintenant besoin d’une culture similaire pour réussir. Malgré tous vos efforts lors d’une évaluation de leur candidature, ils pourraient ne pas être en mesure de s’adapter à cette culture différente, ce qui aura un impact direct sur leurs performances.

Des niveaux d’expérience inutilement élevés augmentent considérablement vos coûts salariaux.

Le nombre de candidats potentiels possédant de nombreuses années d’expérience pertinente étant généralement faible, cela aura pour effet d’augmenter les coûts salariaux. Finalement, si leur niveau de performance n’est réellement supérieur à celui d’un candidat moins expérimenté, chaque nouvel employé aura un retour sur investissement plus faible.

Les années d’expérience des gens peuvent ne pas refléter leurs niveaux de performance.

C’est une erreur de supposer qu’un candidat expérimenté aura automatiquement un niveau de performance élevé. Parce que si l’expérience d’un candidat était à un niveau de performance inférieur à la moyenne, il est probable qu’il maintienne ce niveau de performance plus bas dans son nouvel emploi.

Des niveaux d’expérience exigés inutilement élevés augmentent les coûts de recrutement.

En effet, le nombre de candidats potentiels possédant de nombreuses années d’expérience pertinente étant plus petit, vos coûts de recrutement seront plus élevés. Et parce que ces gens sont plus difficiles à recruter, vous devrez davantage confier le recrutement de certains postes à des spécialistes externes (comme nous) augmentant par la même occasion les coûts de recrutement de talents hautement expérimentés.

Les candidats ayant de nombreuses années d’expérience pourraient être moins en mesure de faire la transition en douceur.

Passer d’une entreprise à l’autre nécessite de nombreux ajustements qui peuvent avoir un impact négatif sur la productivité. Toutes les embauches externes nécessitent un apprentissage et certains ajustements. Cependant, certains candidats expérimentés pourraient être plus fixes dans leurs habitudes et leur attitude et par conséquent, être moins en mesure de faire la transition.

En résumé, je ne crois pas que vous devez éviter d’utiliser l’expérience comme critère d’embauche, mais plutôt que vous cessiez de supposer qu’une vaste expérience signifie automatiquement que le candidat a plus de capacités. Vous devriez également être plus disposé à considérer les talents beaucoup moins expérimentés qui apprennent rapidement. Dans un monde en évolution rapide, tout ce qu’il s’est passé il y a quelques années déjà n’est peut-être guère plus que de l’histoire ancienne et n’est pas nécessairement garant de l’avenir.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

embauche 31 candidature 35 succès 4 processus de recrutement 13 recruitement 1 experience 1 nouvelle entreprise 1 coûts de recrutement 1

Actualités




Vous désirez en savoir plus ?