La clé du succès pour une entrevue d'emploi réussie


La clé du succès pour une entrevue d'emploi réussie

Il est plutôt difficile de développer son expertise en entrevue, puisque cela signifierait d’en passer successivement plusieurs sans décrocher d’emploi. Toutefois, sans devenir des experts, nombreux sont les candidats qui gagneraient à peaufiner leur stratégie. À l’instar de n’importe quelle rencontre sportive, il convient de se munir d’un bon plan de match et de s’y tenir avant, pendant et après l’entrevue. En voici un en trois étapes :

La préparation

La préparation est décisive. Le candidat avisé aura déjà choisi sa tenue la veille de l’entrevue. Il doit être habillé de façon propre et conséquente avec le poste visé. Autrement dit, ne débarquez pas en complet trois pièces si vous postulez sur un poste de mécanicien. Pensez à apporter des copies supplémentaires de votre CV au cas où vous auriez à rencontrer plus d’un intervenant. Planifier votre itinéraire sur Google Maps est aussi essentiel de façon à ne pas vous présenter en retard au moment de l’entrevue et être instantanément disqualifié du processus.

Vous vous devez de mettre la main sur le maximum d’information concernant le poste que vous convoitez de même que sur l’entreprise pour laquelle vous désirez travailler. Si vous n’êtes pas familier avec celle-ci, prenez le temps de faire un tour d’horizon de l’ensemble de ses produits et services. Il est toujours bien vu de préparer quelques questions que vous pourrez poser le moment venu.

L'entrevue

L’entrevue elle-même se déroule en deux parties : le moment où on vous pose des questions et celui – beaucoup plus court – où on vous donne l’occasion d’en poser. Avant tout, souvenez-vous d’éteindre votre téléphone avant d’entrer dans la pièce. Amorcez la rencontre avec une bonne poignée de main et regardez votre interlocuteur dans les yeux lors de vos échanges avec lui. Maîtrisez votre C.V. de façon à aller droit au but et répondez toujours de manière franche et concise. Il est par ailleurs important de démontrer de l’assurance en vos capacités sans toutefois tomber dans l’arrogance. Et surtout, éviter de critiquer vos anciens employeurs.

Les questions que vous avez préparées – ou celles qui vous sont venues en tête durant le processus – peuvent être posées à la fin de l’entrevue. Il s’agit cependant de ne pas vous éparpiller. Allez à l’essentiel en démontrant votre intérêt pour le poste lui-même plutôt qu’en vous enquérant de la rémunération ou les conditions de travail. Bien qu’importantes ces questions peuvent attendre… à moins que le recruteur aborde lui-même le sujet.

Savoir terminer en beauté

Enfin, au moment de tirer votre révérence, allez-y d’une dernière poignée de main tout en remerciant le(s) gens présent(s) de l’opportunité qui vous a été offerte de le/les rencontrer et profitez-en pour réitérer votre intérêt pour le poste. Quittez les lieux en demandant à quel moment vous pouvez vous attendre à recevoir des nouvelles, puis vérifiez s’il est possible de le(s) contacter advenant que vous n’en ayez pas reçu passé ce délai.

En suivant ce plan de match à la lettre, vous aurez toutes les chances de marquer des points!


Vous désirez en apprendre plus sur le sujet ?
Nous vous invitons à lire les articles suivants :

carrière 24 entrevue 35 emploi 25 embauche 30 préparation 26 conseil 41

Actualités




Vous désirez en savoir plus ?