Mettez votre ancien travail derrière vous et tirez-en des leçons


Mettez votre ancien travail derrière vous et tirez-en des leçons

Vous avez quitté un emploi qui ne vous convenait plus et vous êtes prêt à entamer votre nouveau travail? Pas si vite! Assurez-vous d’avoir fait la paix avec votre passé et votre ancien patron et d’avoir tiré des leçons précieuses de cette expérience, qui vous permettront de performer, mais surtout d’être heureux dans votre nouveau boulot.

Prenez le temps de vous demander ce que vous voulez vraiment

Avant d’accepter le premier emploi qu’on vous propose, prenez le temps d’établir une liste d’objectifs clairs concernant votre vie professionnelle. Pensez également à ce que vous avez appris au fil de ces années pour ne pas répéter les mêmes erreurs. Autrement dit, faites une liste de ce que vous voulez et ne voulez plus pour l’avenir et respectez-la. Puis, cherchez le job qui vous comblera. Votre intuition vous dira duquel il s’agit. Ne vous contentez pas de moins. Ne choisissez pas juste un emploi, choisissez votre prochain patron. Si ça ne clique pas en entrevue, ça ne sert à rien d’aller plus loin.

Mettez les choses au clair

Lorsque vous remettez votre démission, prenez le temps d’expliquer clairement et poliment les raisons de votre départ, histoire de ne pas traîner de ressentiment. Faites la paix avec le passé et tournez la page. Avant d’accepter un nouvel emploi, assurez-vous qu’il correspond mieux à vos attentes que le précédent. Par exemple, si vous êtes ressorti complètement épuisée d’un emploi payé à la semaine pour lequel on vous demandait constamment de faire des heures supplémentaires en disant que c’était compris dans votre contrat de travail, assurez-vous cette fois de choisir un emploi payé à l’heure et précisez à l’avance le nombre d’heures par semaine que vous souhaitez travailler. Posez les bonnes questions, dès le départ, pour savoir si c’est l’emploi qu’il vous faut.

N’ayez pas peur d’imposer vos limites

Vous avez tellement encaissé lors de votre ancien boulot que vous en êtes sorti complètement épuisé et avez eu besoin de quelques mois pour vous en remettre et être à nouveau en mesure de travailler? Ne répétez pas les mêmes erreurs. Si vous sentez qu’on vous en demande trop, n’hésitez pas à le dire parce que si vous dites toujours oui, on prendra pour acquis que vous allez le faire et vous aurez ensuite bien de la misère à expliquer pourquoi vous n’y arrivez plus alors que vous l’avez toujours fait. Si vous avez besoin d’une adjointe pour vous aider à accomplir votre lourde tâche de travail, c’est votre droit de le demander.

Ne devenez pas ami avec votre patron

Votre patron est super sympathique et a le même âge que vous? Abstenez-vous quand même de devenir son ami et son confident, car il croira ensuite qu’il peut se permettre de vous appeler tard le soir en semaine ou tôt le matin la fin de semaine pour vous demander d’effectuer un travail rush. Après tout, un ami ne refuserait pas de le dépanner. Vous comprenez ou je veux en venir…

Un poste important mérite des avantages conséquents

Si votre patron considère que vous êtes essentiel au bon fonctionnement de l’entreprise, il devrait vous accorder un titre de poste et un salaire conséquents. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à le demander. Après tout, qui ne demande rien n’a rien.

Ne vous sous-estimez pas

Vous avez une bonne formation, de l’expérience et du talent? N’acceptez pas moins que ce que vous méritez. Ayez confiance en vous, montrez ce que vous valez, mais ne faites pas preuve d’arrogance. Expliquez tout simplement à votre futur patron pourquoi vous seriez un atout pour son entreprise.

Vous avez besoin d’un coup de main pour trouver un emploi? Contactez les experts de Technogénie.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

quitter emploi 16 patron 5 conseils 10 nouveau boulot 4 contrôle de soi 2 ancien travail 1
requis
requis
requis ou non valide
requis

Actualités


Vous désirez en savoir plus ?