Six erreurs commises par les gestionnaires qui poussent les bons employés à quitter


Six erreurs commises par les gestionnaires qui poussent les bons employés à quitter

Peu importe à quel point un employé aime son travail, il finira par le quitter tôt ou tard si sa relation avec son patron n’est pas au beau fixe. Voici les pires erreurs commises par les employeurs qui font quitter le navire aux bons employés.

Ne pas reconnaître les accomplissements

Mettons tout d’abord une chose au clair. Les bons employés peuvent se permettre d’aller voir ailleurs, car on les y accueillera à bras ouverts. Il est donc essentiel en tant qu’employeur de reconnaître les bons coups des salariés et de les souligner que ce soit en leur donnant une promotion, une augmentation de salaire ou une reconnaissance publique. Certains employés travaillent encore mieux lorsqu’on les complimente! Un patron qui traite tout le monde de la même façon découragera rapidement ses meilleurs éléments qui finiront par se demander pourquoi ils font tous ces efforts s’ils ne sont jamais reconnus.

Être trop contrôlant

Un dirigeant doit apprendre à déléguer et à faire confiance. S’il impose une tonne de règles inutiles ou exige d’approuver la moindre petite décision prise par ceux qu’il voit comme ses subalternes, il finira par se ramasser avec tout le travail sur les bras puisque les bons employés ne veulent pas rendre de comptes toutes les 15 minutes. Il est également essentiel de permettre aux travailleurs de soumettre de nouvelles idées et de laisser place à leur créativité.

Ne pas admettre ses torts

Un patron qui croit qu’il a toujours raison est forcément un mauvais boss, car dans la vie il est impossible de ne jamais faire d’erreur. Admettre ses torts n’est pas une preuve de faiblesse, c’est une façon de montrer qu’on est humain et prêt à évoluer pour le bien de l’équipe et de l’entreprise.

Ne pas respecter ses engagements

Dans la vie personnelle comme au travail, les gens fuient ceux qui ne respectent pas leurs promesses. Un patron ne devrait jamais s’engager à faire quelque chose et changer d’idée par la suite. Ça montre qu’il n’est pas fiable et les employés perdront confiance en lui. Et sans respect et confiance, on ne va pas bien loin…

Surcharger les employés

Si la seule « récompense» que reçoivent les bons travailleurs est encore plus de boulot, ils finiront par perdre intérêt et motivation envers ce travail. Même s’ils l’adoraient à la base, à force de courir constamment il y a fort à parier qu’ils s’en lasseront après quelques années ou devront démissionner pour cause d’épuisement professionnel. N’oubliez jamais qu’il est essentiel de se reposer pour bien performer. Si l’employé reste quand même fidèle au poste, c’est la qualité de son travail qui diminuera s’il n’a jamais un instant pour refaire le plein d’énergie.

N’offrir aucune possibilité d’avancement

On a tous besoin d’une raison d’avancer. Un employé qui a l’impression qu’il n’y a pas d’avenir pour lui au sein de l’entreprise et qu’il ne pourra jamais gravir les échelons aura souvent tendance à prendre son envol vers de nouveaux horizons plus reluisants.

Pour donner envie à un talent de rester au sein d’une entreprise pendant de nombreuses années, il faut lui donner des défis à relever, faire preuve d’empathie en périodes plus difficiles et rendre les choses amusantes le plus souvent possible. Un patron qui sait se montrer humain a de bien meilleures chances de garder ses bons employés longtemps.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

carrière 21 démissionner 5 quitter emploi 11 prudence 5 employés 4 avancement 3 patron 4 engagements 1 accomplissements 1
requis
requis
requis ou non valide
requis

Actualités


Vous désirez en savoir plus ?