6 politiques d’entreprise pour des employés heureux et motivés


6 politiques d’entreprise pour des employés heureux et motivés

La rétention du personnel est une préoccupation constante pour les entreprises. Retenir ses talents en son sein ne se résume pas qu’à conserver ses employés les plus performants, mais aussi à des économies de coûts. Le salaire est loin d’être le seul critère de rétention. Bien des politiques d’entreprise peuvent nuire à la rétention et la mobilisation du personnel comme la favoriser. Le contenu du poste, le développement de carrière, la formation, la reconnaissance des efforts et de la réussite, l’attachement affectif de l’employé envers l’organisation et le style de gestion du supérieur immédiat font partie des facteurs qui jouent un rôle prépondérant sur la rétention du personnel.

Horaire flexible

Les salaires et avantages sociaux ne sont plus les seuls éléments efficaces pour retenir un employé précieux. La qualité de vie, la conciliation travail-famille sont des enjeux auxquels les travailleurs accordent beaucoup d’importance. Instaurer des horaires flexibles, comme le travail comprimé et le télétravail, est un élément attirant.

Intégration

Tout part dès le recrutement et l’embauche. Ainsi, les pratiques de recrutement devraient refléter les pratiques de gestion et les stratégies d’entreprise. L’implantation d’un programme d’accueil et d’intégration permet à de nouveaux employés de s’investir rapidement dans l’entreprise et de profiter d’un suivi individuel durant les premières semaines.

Formation et reconnaissance

Un programme de gestion du rendement et de reconnaissance permet aux employés de se motiver et de le rester. Fournir de la rétroaction, de la formation et du développement sont des façons de répondre aux besoins des employés talentueux. Ces derniers cherchent à développer leurs capacités, à s’améliorer, à sentir qu’ils font partie de l’organisation. Un plan de formation qui tient compte de leurs préférences et de leurs objectifs favorise leur fidélité et leur engagement envers l’entreprise. Plus on aime ce que l’on fait, plus on risque d’être performant, d’aimer son poste et, par conséquent, de rester longtemps.

Évaluation et progression

Dans le même ordre d’idées, ces employés motivés veulent savoir comment ils sont perçus par leur supérieur. La rétroaction est une façon de reconnaître leur performance en milieu professionnel. Une évaluation annuelle est l’occasion pour les employés de déterminer, avec leur supérieur immédiat, les objectifs pour la prochaine année. En ce sens, des perspectives d’avancement sont une source de motivation pour les employés puisqu’ils peuvent gravir les échelons et devenir même gestionnaires après quelques années.

Vie sociale

Retenir son personnel, c’est une façon de consolider des liens professionnels que certains appelleront la « deuxième famille ». Pour ce faire, la mise en place d’un comité social pour organiser des activités sociales en fonction des intérêts des employés et souligner les anniversaires de chacun. L’implantation d’un programme de mentorat ou d’un système de parrainage auprès des employés identifiés, comme une relève potentielle, est une façon de renforcer les liens d’attachement d’un employé envers un employeur. Ce sont des actions simples qui peuvent avoir des répercussions positives sur l’ambiance de travail. Cette coopération entre employés est stimulante pour ces derniers.

Partage

Quand une entreprise partage sa vision, sa mission et ses objectifs avec son personnel par la transmission des résultats de l’entreprise, de l’avancement et de la réalisation des objectifs, elle motive et donne confiance aux troupes. Ne serait-ce que par la présence, l’accessibilité et la compréhension des cadres et dirigeants.

La mise en place d’une coopérative de travailleurs actionnaires dont les employés détiennent un certain pourcentage des actions de l’entreprise peut également contribuer à la rétention du personnel.

Certaines politiques et certains programmes RH  demandent temps et investissement. Il est donc primordial de concentrer ses efforts sur celles qui auront un impact positif sur l’entreprise. La première étape pourrait donc de mettre en place un programme de communication efficace pour les employés afin d’identifier clairement ce qu’ils désirent.

N’oublions pas : augmenter le taux de rétention de ses employés se traduira par une organisation plus performante et des économies de coûts. À long terme, un taux de roulement plus faible signifie moins d’argent dépensé en embauche, en formation et en développement. 


Nous vous invitons à lire les articles suivants :

talents 6 formation 3 employés 4 rétention 1 motivation 1 rétention du personnel 1 retenir ses talents 3 reconnaissance 1

Actualités




Vous désirez en savoir plus ?