10 choses à ne pas dire à votre patron


10 choses à ne pas dire à votre patron

Vous avez quelque chose de négatif à dire à votre patron? Mieux vaut tourner votre langue sept fois dans votre bouche avant de parler, à défaut de quoi, une parole mal placée pourrait entacher l’opinion qu’on a de vous. Voici donc quelques expressions à garder pour soi :

1. Vous avez tort

Possiblement la pire chose à dire à votre patron, et encore plus si vous lui dites en public. Il n’y a pas de meilleure chose à faire si vous désirez être exclu des meetings les plus importants de l’entreprise.

2. Je ne sais pas

Nul ne sait tout, mais plutôt que de le formuler ainsi, il est préférable de vous mettre en mode proactif et de répondre : « Je ne suis pas certain. Laissez-moi vérifier, je vous reviens sous peu là-dessus. »

3. Je n’ai pas de solution

De la même manière, en répondant que vous n’avez pas de solution plutôt que d’essayer d’en trouver une, vous renvoyez le problème dans la cour du patron. Si un de vos collègues réussit là où vous avez échoué, ce dernier risque éventuellement de vous remplacer sur la courte liste des promotions à venir. 

4. Je ne peux pas

Démontrer que vous n’êtes pas à la hauteur de ce dont on s’attend de vous n’est jamais une bonne idée. Si vous n’êtes pas familier avec une tâche, dites plutôt que vous aimeriez être formé au lieu de la rejeter du revers de la main.

5. Ça ne fait pas partie de ma description de poste

Outre le fait de vous conseiller d’aller lire la dernière ligne de la description en question, laquelle se lit probablement « effectuer toutes autres tâches connexes », gardez en tête que plus vous vous montrez flexible, plus vous accumulerez de cordes à votre arc et plus vous serez indispensable aux yeux de votre patron.

6. Je vais essayer

Si cela peut vous paraître acceptable comme réponse, imaginez votre tête si votre patron vous disait : « je vais essayer de déposer votre paie cette semaine ».

7. Je n’ai pas réussi, mais j’ai fait de mon mieux

Avant de répliquer cela, pensez-y à deux fois : est-ce que l’échec est ce que vous avez de mieux à offrir?

8. Puis-je quitter plus tôt aujourd'hui, je n’ai plus rien à faire?

En plus de démontrer que vous n’avez aucune initiative, vous risquez de vous voir confier davantage de boulot à l’avenir afin de combler vos temps morts.

9. Je n’ai pas la tête à travailler aujourd’hui

Si vous avez des problèmes personnels qui ne sont pas couverts par votre contrat de travail, tel le deuil d’un membre de votre famille, il vaut mieux prendre un congé de maladie ou à la limite des vacances plutôt que démontrer votre manque de professionnalisme.

10. Non

Un seul « non », sans aucune explication, ne se dit carrément pas. Si vous n’avez pas le temps d’accomplir une tâche, par exemple, assurez-vous d’offrir des alternatives. « Non, mais je pourrais le faire après ceci », « Non, mais je pourrais le faire au lieu de ceci » ou « Non, mais je pourrais le faire si untel me donne un coup de main ». Cela passera définitivement mieux que « non » tout court.

Comme vous le voyez, au bout du compte, il n’y a rien ou presque qui ne se dit pas… il faut simplement trouver la bonne manière de le dire.


Vous avez aimé cet article ! Nous vous invitons à lire les articles suivants :

travail 5 conseil 44 avancement 4 patron 5 professionnalisme 3

Actualités




Vous désirez en savoir plus ?